Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ces P'tits Riens qui me tracassent
  • : On les connait tous, ces p'tits riens qui nous tracassent. Ces petites questions existencielles qui vous trainent dans la tête. Si anodines qu'on n'a jamais chercher la réponse. Ce blog tente de le faire pour vous !
  • Contact

Recherche

16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 08:00

Voler a toujours été l'un des rêves de l'Homme. Avec la technologie actuelle, nous y parvenons assez aisément en grimpant à bord de l'une de ces énormes bêtes de métal que sont les avions. Leur poids est un véritable pied de nez à la pesanteur.

L'homme a finalement gagné son défi face à la gravité. Mais contrairement à ce qu'on aurait pu penser au départ, ce défi a été relevé non pas en allégeant encore et toujours le poids des engins volants mais tout au contraire, en augmentant leur puissance et indirectement leur masse.*

Il est loin le temps des tous premiers avions directement issus de la technologie du cerf-volant. Le tout premier d'entre-eux (où en tout cas, considéré comme tel) le Wright Flyer 1 pesait - pilote compris - 338 kg. Et c'était déjà pas mal pour le petit moteur 12 cv qui lui permit en 13 secondes d'un vol mémorable (puisqu'on s'en souvient) de parcourir la distance quasi astronomique de 36 mètres et demi. C'était le 17 décembre 1903. Il n'y a finalement pas si longtemps que ça.

A l'époque, le pilote était couché sur l'aile inférieure, aujourd'hui, et notamment avec l'Airbus A380, c'est la course à la grandeur, tout le confort possible et imaginable est présent.

Le poids n'est évidemment pas le même. L'A380 affiche un maximum sur la balance de 560 tonnes au décollage. L'équivalent de 560 Twingo (famille comprise) ou de 1650 Wright Flyer 1.

Entre l'ancêtre et la dernière folie de l'aéronautique, il y a évidemment 1 siècle de recherches mais aussi tout une gamme d'avions de différentes tailles et de différents poids. Depuis le petit Cessna bi-place qui peuple votre aérodrome local avec ses 750 kg jusqu'aux très classiques A320 de 77 tonnes, ou Boeing 737 de 66 tonnes. Une fois ces données assimilées, on comprend un peu mieux pourquoi la presse a tendance à s'enthousiasmer pour ce géant que représente l'A380.

*(Pour ceux qui auraient envie de me rétorquer qu'on vole aussi avec des engins ultra légers de type ULM, Deltaplane et autres parapentes, je précise simplement que la fédération française de vol libre affiche 31 000 licenciés, Air France revendique de son côté quelque 70 millions de passagers par an et toc!)

Partager cet article

Published by firgon - dans p'tits riens
commenter cet article

commentaires

christian 14/07/2011 13:48



...Je vois pas bien le rapport entre le nombre de licenciés de la Fédération ULM et le nombre de pax transportés par AirFrance...


Combien pèse un train ? Il y a 45000 amateurs de trins miniatures et 15000000 de passagers transportés par la SNCF...Ah oui, et alors ?



Articles Récents