Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ces P'tits Riens qui me tracassent
  • : On les connait tous, ces p'tits riens qui nous tracassent. Ces petites questions existencielles qui vous trainent dans la tête. Si anodines qu'on n'a jamais chercher la réponse. Ce blog tente de le faire pour vous !
  • Contact

Recherche

2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 19:11

Qu’est ce que le mur du son ? Pourquoi cela crée un bruit assourdissant quand un avion le traverse ? Et pourquoi j’ai l’impression que ça se passe toujours au dessus de ma tête ?

En fait, la vraie question devrait être « pourquoi ça fait « bang » quand passe un avion qui a passé le mur du son ? ». Vous allez comprendre.

Voici un avion « à l’arrêt », moteur allumé qui émet des ondes sonores. Pour rappel, ces ondes sont des vibrations de l’air qui se propagent un peu comme des ronds dans l’eau, dans toutes les directions.


 

 


 



Voici le même avion qui se déplace à une vitesse inférieure à la vitesse du son. Du fait de son déplacement les cercles représentant les ondes sonores ne sont plus concentriques.


 

 


 

 

 


A Mach 1, autrement dit à la vitesse du son, l’avion rattrape les ondes sonores qu’il a émis lui même, le bruit qu’il émet maintenant se mêle au bruit qu’il a émis auparavant. Devant le nez de l’avion, il se crée alors une zone de perturbations, où toutes les ondes passées et présentes se confondent (sur le schéma, on peut voir que tous les cercles sont maintenant tangents)

C’est cela qu’on appelle le « mur du son », hé oui, ce n’est pas qu’une expression, cela a bel et bien une existence physique. D’ailleurs les premiers avions qui ont approché mach 1, on rencontré de vraies difficultés à passer ce cap. Les pilotes avaient du mal à conserver la maîtrise de leurs appareils au passage de ces perturbations phoniques.

Oui mais le bang alors ?

En fait, il n’y a pas un seul bang, il y a un « bang » pour chacun d’entre nous qui entend passer un avion qui se déplace plus vite que le son (avion supersonique qui a déjà franchi le mur du son). Le « bang » que nous entendons correspond au moment où la vague de sons mêlés nous parvient, c'est la ligne pointillée sur le schéma. Un observateur placé avant la ligne (au point a) n'entend pas l'avion même si celui-ci est déjà passé, un observateur en (b) après le « bang » entend le bruit de l'avion.

Donc non, ce n’est pas TOUJOURS au dessus de notre tête que ces satanés avions s’amusent à passer le mur du son !

Partager cet article

Repost 0
Published by firgon - dans p'tits riens
commenter cet article

commentaires

Articles Récents