Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ces P'tits Riens qui me tracassent
  • : On les connait tous, ces p'tits riens qui nous tracassent. Ces petites questions existencielles qui vous trainent dans la tête. Si anodines qu'on n'a jamais chercher la réponse. Ce blog tente de le faire pour vous !
  • Contact

Recherche

4 février 2007 7 04 /02 /février /2007 12:25

Rares sont les exemples dans la nature de travail aussi finement ciselé que ces étoiles à 6 branches qui fondent et disparaissent à mesure que vous arrivez à les distinguer. Comment ces trésors d'orfèvrerie et de symétrie peuvent-ils être fabriqués par le simple effet de la météo ?

En fait, tout cela est le fruit de l'une des formules chimiques les plus connues. H2O. Deux atomes d'Hydrogène pour un atome d'Oxygène. De l'eau, quoi ! En voici un schéma simplifié:

En hiver, par temps froid, cette eau présente dans les nuages va se condenser puis cristalliser au contact de la moindre poussière venue (fumée, sable, etc...). Il arrive d'ailleurs qu'en l'absence de poussières, malgré des températures inférieures à 0°, l'eau reste liquide et tombe sous la forme d'une pluie qui gèle immédiatement en touchant le sol. On parle alors de pluie verglaçante, cela peut-être extrêmement dangereux si vous êtes en voiture notamment.

Mais revenons à nos atomes... Ceux d'Oxygène sont chargés négativement, ceux d'hydrogène positivement. Comme avec des aimants, le 'plus' attire le 'moins' et réciproquement, ce qui donne :

Et même très rapidement :

Vous voyez où je veux en venir ? Non ?

Bien sûr, dans la réalité le schéma est en 3 dimensions et il faut infiniment plus de 6 molécules pour faire un seul flocon de neige mais voilà d'où viennent tous les angles à 120° qui le composent. D'ailleurs, on parle essentiellement de flocons de neige à 6 branches parce que c'est la version la plus jolie mais la forme de base c'est l'hexagone. Sur le site www.snowcrystals.com, vous pourrez vous rendre compte de la grande variété des flocons. En fonction de la température, ils peuvent-être en forme d'assiette ou de tube et si l'air est très humide, ils développent des branches et des ramifications.

On a coutume de dire que chaque flocon est unique. Cela repose notamment sur un calcul scientifique qui explique que le nombre d'arrangements possibles des molécules d'un flocon est supérieur au nombre de flocons jamais tombés sur la terre. Mais c'est un peu ridicule, peu de choses peuvent prétendre être identiques à l'atome près.

Autre idée reçue à vite oublier : en réalité, peu de flocons sont parfaitement symétriques, observez mieux la prochaine fois que vous en croisez un !

Partager cet article

Repost 0
Published by firgon - dans p'tits riens
commenter cet article

commentaires

Articles Récents